Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

L'institut - Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie

Partenariats

UPMC

CNRS

IRD

UPD
| read this article in English

Les effets du sel sur la symétrisation de la glace planétaire

Des physiciens de l’Institut de Minéralogie, de Physique des Matériaux et de Cosmochimie (IMPMC - CNRS/UPMC/IRD/MNHN), et du Earth and Planetary Science Laboratory de l’EPFL à Lausanne, ont montré que la présence de sels dans la glace empêche la transition sous pression de la phase moléculaire VII à ...

» En savoir +

Contact

Guillaume Fiquet

Directeur de l'institut

33 +1 44 27 52 36

 

Chantal Levivier

Attachée de direction

33 +1 44 27 52 17

 

Dany Thomas-Emery

Gestion du personnel

33 +1 44 27 74 99

 

Cécile Duflot

Chargée de communication
33 +1 44 27 46 86

L'IMPMC, un institut pluridisciplinaire

L’institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie est une unité mixte de recherche du CNRSNouvelle fenêtre, de l'université Pierre et Marie Curie-Sorbonne-UniversitésNouvelle fenêtre de l'IRDNouvelle fenêtre et du Muséum National d'Histoire NaturelleNouvelle fenêtre.

 

Institut pluridisciplinaire, il rassemble physiciens, biologistes, minéralogistes pour étudier la structure de la matière, son comportement, ses liens avec les micro-organismes... Environ 70  chercheurs et enseignants-chercheurs permanents et une trentaine d’ingénieurs, techniciens et administratifs y travaillent.

Les thèmes de recherche suivants sont traités au sein de l'IMPMC :

  • Nanoparticules magnétiques synthétiques ou naturelles, XMCD  - Impuretés dans les minéraux naturels et synthétiques, archéomatériaux
  • Prédiction des propriétés physiques de matériaux réels avec les méthodes ab initio de détermination de structures électroniques
  • Synthèse et étude des propriétés structurales et dynamiques de matériaux complexes
  • Propriétés physiques de la matière condensée sous conditions extrêmes
  • Etude des propriétés structurales et élastiques de matériaux d’intérêt géophysique dans des conditions extrêmes
  • Compréhension et modélisation des réactions impliquant des minéraux au cours d'étapes fondamentales des cycles (bio)géochimiques des éléments métalliques majeurs et traces à la surface de la Terre
  • Compréhension des mécanismes impliqués dans les transformations minérales induites par des microorganismes
  • Compréhension de l'ordre à courte (2 à 5 Å) et à moyenne distance (5-20 Å) dans les verres et les liquides, synthétiques et géologiques
  • Etude théorique et modélisation du repliement protéique
  • Etude structurale des assemblages macromoléculaires
  • Etude du rôle biologique des ionisations en couche interne de l’ADN  - Fragmentation de molécules d’intérêt biologique et d’agrégats

L’IMPMC possède une instrumentation importante : chromatographes, spectromètres, diffractomètres, microscopes électroniques à transmission et à balayage, à découvrir dans notre rubrique "Equipements de l'IMPMC" et dans chaque équipe de recherche.

Il entretient des collaborations avec le monde industriel notamment dans le domaine des verres et de la pharmacie.

1350 cristaux sont exposés à  la Collection de minérauxNouvelle fenêtre (sur le site de Jussieu) sur les 15000 qui constituent la collection : les cristaux sont également des outils de l’enseignement et de la recherche.

 

L'IMPMC relève des facultés de PhysiqueNouvelle fenêtre et Terre, environnement, biodiversitéNouvelle fenêtre de l'UPMC.

- 17/12/15